Sven Lück

Déjà étant petit enfant il était attiré, comme par magie, par le son de divers    objets. Au début, c'étaient les casseroles et tambours de persil de sa maman et dont le tambourinement venait de la chambre d'enfant.
Ce rejeton a grandi dans un environnement musical, imprégné par son père qui chantait et jouait de l'accordéon, et sa maman, expérimentée avec la scène. Par la "faute" de son frère, de 7 ans son aîné, que le petit Sven a connu, inconsciemment, la musique des années 80, en partie bonne, en partie affreuse.
Tout a été aspiré et ce n'est pas un miracle que Sven arrive encore aujourd'hui à chanter chaque chanson de cette époque qui, musicalement, se trouvait au fond...
Son talent était reconnu, mais pas sous la forme d'une batterie offerte à Noël, non, un accordéon lui était accroché aux épaules.
La tradition familiale devait se poursuivre.
Après avoir joué cet instrument pendant des années avec succès, dans un orchestre aussi, entre autres, le temps était enfin venu de faire ce qui a toujours sommeillé en lui: battre le tambour.
Un professeur était vite trouvé, au bout de 2 semaines le téléphone sonnait, on cherchait un batteur pour un Dixieband.
Le job parfait pour lui, car le Swing était exactement son truc!
Pendant ces 3 années il jouait dans un Big Band, qui l'a conduit vers des contacts pour jouer du rock classic. On jouait des morceaux des années 60 et 70.
En 2001 il a fondé le groupe Maxoom, qui se consacre à la musique de Jimi Hendrix, Cream, Rory Gallagher. Cette formation existe toujours.
De 2013-2015 il était le batteur de Danny and the Wonderbras. Il y jouait jusqu'à 140 Gigs par an dans toute l'Europe.
Son amour appartient à la batterie.

Sven 001
Sven 002
Sven 003
Sven 004
Sven 005
Sven 006
Sven 007
Sven 008
Sven 009
Sven 010
Sven 011
Sven 012

Imprimer E-mail